Accueil >> ACTUALITÉ ET PRESSE >> Actualités

Actualités

Natixis, un acteur de premier plan dans le financement de la croissance verte

En partenariat avec GDF SUEZ et SEIEF, Natixis signe un investissement dans la plus grande centrale photovoltaïque en France près de Curbans. © C. Moirenc / GDF SUEZ

Natixis occupe une place de 1er plan dans le financement des énergies renouvelables et la lutte contre le changement climatique. Elle mobilise ainsi les expertises de ses différents métiers au service d’entreprises ou de projets offrant un modèle économique sobre et décarboné.

Le financement de la croissance verte : un enjeu majeur

De nombreux secteurs de l’économie doivent évoluer : production d’énergie, transport, bâtiments, recyclage des déchets, agriculture, etc.

Consciente de ces enjeux, Natixis joue depuis plusieurs années son rôle de financeur, en permettant de soutenir les différentes filières de l’économie verte dans le monde entier.

En matière de croissance verte, les solutions techniques existent. Reste désormais à trouver les modes de financement adéquats.

 

Une contribution de tous les métiers de Natixis

En mobilisant ses 3 métiers et l’ensemble de ses expertises, Natixis vise à offrir une large gamme de financements modulables. 

Banque de Financement et d’Investissement

L'activité des Financement de projets connaît un rythme de croissance soutenu dans le secteur des énergies renouvelables. Dix nouvelles opérations, représentant une capacité globale de 1100 MW, ont été financées sur les neuf premiers mois de l’année 2011 :

  • 1 projet biomasse,
  • 3 fermes éoliennes dont 1 parc de 80 éoliennes offshore,
  • 6 parcs solaires.

Ces projets se distinguent tant par leur diversité technologique (solaire photovoltaïque, thermo-solaire, éolien terrestre et offshore, biomasse…) que géographique (France, Espagne, Italie, Allemagne, Etats-Unis, Canada, Emirats Arabes Unis, …).

 

Natixis est classée 9e arrangeur mondial en financements de projets d’énergies renouvelables au 30 juin 2011. (source : Infrastructures Journal)

 

Natixis Environnement et Infrastructures* (NEI) et sa filiale NEI Luxembourg gèrent 1,5 milliards d’euros d’engagements de souscription au travers de 6 fonds d’investissement dans les domaines de l’environnement et des infrastructures.

Le fonds EUROFIDEME 2** est particulièrement actif dans le secteur des énergies renouvelables (cf. investissement dans l’une des plus grandes centrales photovoltaïques de France)

Les fonds European Carbon Fund (ECF) et European Kyoto Fund (EKF)*** investissent dans des actifs carbones issus de projets réduisant les émissions de gaz à effet de serre dans les pays en développement.

 

* société de gestion agréée par l’AMF
** EUROFIDEME 2 est un FCPR  à procédure allégée
*** EKF et ECF sont des SICAV-
SIF.

 

Épargne

Natixis Asset Management a lancé les fondsImpact Funds Climate Change et Impact Funds Climate Change Emerging markets qui investissent dans des sociétés cotées dont les activités contribuent à limiter les émissions de gaz à effet de serre ou à offrir une meilleure gestion des ressources naturelles. 

Le Comité Scientifique Climate Change rassemble des experts d'horizons variés et aux profils complémentaires (climatologue, économiste, géographe...) qui conseillent les équipes de gestion de Natixis Asset Management sur les enjeux du changement climatique.

Par ailleurs, Natixis soutient, par son activité de capital investissement, le développement de PME actives dans le domaine de l’environnement : recyclage, conseil en environnement, production de panneaux photovoltaïques, dépollution, etc. 

 

Services Financiers Spécialisés

Natixis Énergeco, bénéficiant du statut de Sofergie, est active dans le domaine des énergies renouvelables depuis le milieu des années 90.

Natixis Énergeco a financé 16 nouveaux projets entre janvier et septembre 2011, sur l’ensemble du territoire français (y compris DOM TOM) :

  • 1 unité de cogénération avec une chaudière biomasse,
  • 1 ferme éolienne
  • 1 centrale hydroélectrique,
  • 13 centrales solaires.