Accueil >> ACTUALITÉ ET PRESSE >> Paroles d'experts

Paroles d'experts

Transcription de la vidéo : Paroles d'experts - Stéphane Caminati

Paroles d'Experts - Stéphane Caminati, Directeur Général de Compagnie Européenne de Garanties et Cautions (CEGC), filiale de Natixis, Groupe BPCE

[Incrustation]

Paroles d'experts

[Incrustation]

Quel est le métier de Compagnie Européenne de Garanties et Cautions ?

[Stéphane Caminati]

Se porter caution est notre métier : dans le monde de l’assurance, ça veut dire sécuriser les transactions, protéger le consommateur, soutenir le financement de projets des différents acteurs économiques. La caution est utile au financement de l’économie.
[Incrustation : La caution est un acte tripartite : le garant s’engage à honorer l’exécution du contrat en cas de défaillance du débiteur, au bénéfice du créancier].
En tant que garant, nous sommes le facilitateur de la vie des entreprises et des personnes. Notre compagnie est LA plate-forme pluridisciplinaire « caution et garantie » du Groupe BPCE, modèle unique en son genre en France. Nos produits et services sont distribués par les banques ou directement auprès des entreprises et des professionnels, tous secteurs d’activité confondus. Nos 3 marques - SACEF, CEGI et SOCAMAB - sont des marques de référence dans leur marché respectif.

[Incrustation]

Quelles sont vos positions sur le marché immobilier ?

[Stéphane Caminati]

En 2011, nous avons cautionné plus de 224 000 crédits immobiliers aux particuliers, soit plus de 12 % de parts de marché. Nous avons garanti plus de 20 000 maisons individuelles, construites en France dans le cadre de la loi de 1990, soit une maison sur trois. Nous délivrons des garanties auprès des promoteurs immobiliers, des administrateurs de biens et des agents immobiliers et, dans le cadre de la loi Hoguet, nous pesons plus de 30 % des garanties émises en France. À ce titre, nous sommes un observateur privilégié du comportement du marché de l’immobilier français.

[Incrustation]

Comment se présentent les prochains mois sur ce marché ?

[Stéphane Caminati]

En 2012, nous devrions assister à une contraction du nombre de transactions. Le comportement des prix du marché sera inégal selon le territoire : toujours un pôle d’attraction en région parisienne et sur le littoral, et des comportements plus spécifiques sur le reste du territoire. La primoaccession sera toujours un facteur de soutien, qu’il faut tempérer en fonction des capacités d’accès des primoaccédants au prêt à taux 0 et du niveau des taux de crédit proposés par nos établissements partenaires. Les années 2010 et 2011 ont été des années record en termes de production de crédit immobilier. L’année 2012 verra se contracter le volume de crédits proposés de près de 20 %. Pour autant, ceci n’est que le retour à la tendance de long terme.

[Incrustation]

Logo Natixis
Paroles d'Experts
Copyright Natixis 2012