Les membres du Comité Consultatif

Transcription de la vidéo "Entretien avec Geneviève Marchand"

Entretien vidéo avec Geneviève Marchand, Haute-Savoie (Rhône-Alpes)

[Incrustation]

Comité consultatif des actionnaires. Entretien avec Geneviève Marchand.

[Incrustation]

Pourriez-vous vous présenter ?

[Geneviève Marchand]

Je suis Geneviève Marchand. Je viens d’Annecy en Haute-Savoie. J’ai eu un parcours professionnel dans l’entreprise privée. J’ai eu différents mandats électifs : chambre consulaire, mairie, Banque populaire, Socama [Société de caution mutuelle artisanale].

[Incrustation]

À quelle occasion êtes-vous devenu actionnaire de Natixis ?

[Geneviève Marchand]

Je suis devenue actionnaire de Natixis dès la mise des actions Natixis en Bourse, je crois en 2006.

[Incrustation]

Pourquoi avez-vous postulé au Comité Consultatif des Actionnaires de Natixis ?

[Geneviève Marchand]

Et bien dans ma vie diverse, j’ai été administrateur d’une Banque populaire,  tout ça pour vous dire que la banque m’intéresse et quand que quand j’ai vu Natixis ça m’a parlé et j’ai posé ma candidature pour faire partie du Comité Consultatif de Natixis. Et j’ai été acceptée.

[Incrustation]

Que pensez-vous pouvoir apporter au Comité Consultatif des Actionnaires de Natixis ?

[Geneviève Marchand]

Alors au Comité consultatif je pense que j’ai pu apporter le fruit de mes diverses expériences dans toutes les responsabilités que j’ai eu et qui peuvent servir comme base pour savoir comment communiquer auprès de cette population d’actionnaires qui est très diverse.

[Incrustation]

Que pensez-vous du travail effectué par le Comité Consultatif des Actionnaires de Natixis ?

[Geneviève Marchand]

Le travail du Comité consultatif j’ai trouvé qu’il était assez difficile parce qu’il faut communiquer sur des chiffres, sur des choses qui ne sont pas palpables. C’est plus difficile de communiquer sur des chiffres que de communiquer sur des graines, des pneus ou des maisons. Mais justement le Comité consultatif travaille beaucoup pour que tous ces chiffres soient compréhensibles du plus grand nombre possible.
Alors le travail du Comité est un travail sérieux et en profondeur. On a à l’avance l’ordre du jour on sait sur quoi nous allons travailler : est-ce que c’est sur le site Internet, est-ce que c’est la lettre aux actionnaires donc on peut travailler en avance et on peut apporter notre note personnelle.

 

Présentation et entretien vidéo avec Geneviève Marchand