Vision et enjeux

Le message de la directrice de la Communication et du développement durable

Portrait Elisabeth de Gaulle

L’année 2012 a été positive pour Natixis. La mise en œuvre du plan stratégique New Deal a donné un nouvel élan à notre entreprise. Elle nous a permis de consolider notre politique de responsabilité sociale et environnementale (RSE), tant dans nos métiers que dans notre fonctionnement, et de réaliser de nombreuses avancées dans le domaine du développement durable.

Natixis a démontré qu’elle figure, au sein du Groupe BPCE, comme une banque de référence dans le financement de la croissance verte. Très impliquée dans le financement de projets d'énergies renouvelables et la gestion de fonds dédiés à la lutte contre le réchauffement climatique, elle occupe également une place de premier rang sur le marché français de la gestion ISR et solidaire.

La maîtrise des risques sociaux et environnementaux dans nos activités représente un enjeu important. C’est pourquoi Natixis a adhéré depuis 2010 aux Principes de l’Équateur, marquant ainsi sa volonté de participer à la gestion des risques RSE des financements de projets.

Cette responsabilité s’exerce également dans la gestion de notre impact direct sur l’environnement. En 2012, Natixis a été de nouveau certifiée pour le management environnemental de ses bâtiments. Après la réalisation de son bilan carbone en 2011,  des premières actions de réduction de ses émissions carbone ont été engagées.

En matière de politique RH, un plan de développement a été mis en place autours de six thèmes (Gestion des carrières et mobilité, recrutement, formation, rémunération, relations sociales et sécurité) et les efforts initiés dans les domaines de la gestion de la diversité et du handicap ont été poursuivis.

Enfin, Natixis a confirmé en 2012 son engagement depuis huit ans dans la lutte contre le paludisme, aux côtés d’ONG et d’instituts de recherche, participant ainsi aux Objectifs du Millénaire pour le Développement (OMD) que les États membres de l'ONU se sont engagés à atteindre d'ici à 2015.

Elisabeth de Gaulle