Accueil >> ACTUALITÉ ET PRESSE >> Actualités

Actualités

Natixis,
mécène de la Comédie-Française

© Cosimo Mirco Magliocca / Coll Comédie-Française

Natixis accompagne la Comédie-Française dans le projet de rénovation acoustique et esthétique de la Salle Richelieu. Ces travaux amélioreront considérablement la qualité d’écoute pour les spectateurs, leur permettant ainsi d’apprécier encore mieux les performances artistiques des comédiens.

La restauration de la Salle Richelieu

La Comédie-Française rénove l’acoustique et l’esthétique de la Salle Richelieu en 2012, profitant de la fermeture du théâtre pour mise aux normes de ses équipements techniques et de son accessibilité.

La Salle Richelieu, construite entre 1786 et 1790 par l’architecte Victor Louis, a connu de nombreuses transformations au cours de son histoire, répondant aux impératifs de confort pour les spectateurs, de technicité et de mise au goût du jour. Ainsi, moquettes, velours, damas et taffetas, systèmes d’aération… ont entraîné peu à peu une réduction significative de son acoustique.

L’objectif de la rénovation est de retrouver une meilleure acoustique ainsi qu’un décor plus vif, moins cossu, en référence aux architectures et décors antérieurs de la Salle.

Ces travaux importants, financés intégralement par des mécènes privés, dont Natixis, la Caisse d’Epargne Ile-de-France et la Fondation du Patrimoine grâce au mécénat de la Fondation Total, dureront 6 mois. Confiés à la Direction du bâtiment et des équipements de la Comédie-Française, ils seront réalisés par l’Architecte en chef des monuments historiques.

La réouverture de la Salle Richelieu est prévue début 2013.

Des enjeux techniques et acoustiques

Les aménagements prévus vont améliorer sensiblement l’acoustique de la Salle, en réajustant l’équilibre entre les matériaux absorbants (moquette, portes…) et réverbérants (plafond, dorures…). Cette restauration acoustique aboutira à une augmentation des surfaces réverbérantes en cohérence avec le volet architectural. Elle facilitera à la fois le jeu des comédiens – qui n’auront plus à forcer la voix – et la qualité d’écoute des spectateurs.

Matériau noble des théâtres, le bois sera utilisé en parquet et en ajout de surfaces verticales. Il sera utilisé au naturel et peint. Tous les ouvrages réalisés en bois sont indispensables pour améliorer l’acoustique. Ils aboutiront également à un retour à la trichromie blanc, or et rouge qui a prévalu de la fin du XVIIIe siècle jusqu’aux années 1930.