Accueil >> ACTUALITÉ ET PRESSE >> Actualités

Actualités

Natixis promeut la diffusion du répertoire de l’Orchestre de Paris

En 2012, Natixis poursuit son soutien à l’Orchestre de Paris et finance la captation et la diffusion gratuite sur Internet de deux concerts exceptionnels de la saison 2012-2013.

Musique pour tous

Grâce à ce mécénat, l’Orchestre de Paris propose deux concerts en écoute gratuite sur son propre site Internet et sur les sites partenaires citedelamusiquelive.tv et medici.tv.

Les concerts soutenus par Natixis sont programmés les

  • mercredi 19 septembre 2012, avec un programme dédié à Dvorák et Beethoven
    • Antonin Dvorák, Variations symphoniques, op .78
    • Ludwig van Beethoven, Concerto pour piano n° 3 en ut mineur, op. 37
    • Antonin Dvorák, Symphonie n° 8 en sol majeur, op. 88

Paavo Järvi, direction
Rudolf Buchbinder, piano

  • et jeudi 8 novembre 2012 qui présente, autour d’œuvres de Ravel, Mozart et Stravinski, et la création mondiale de Karol Beffa, jeune compositeur français.
    • Maurice Ravel, Le Tombeau de Couperin
    • Wolfgang Amadeus Mozart, Concerto pour piano n° 24
    • Karol Beffa, Pièce pour piano et orchestre, création mondiale
    • Igor Stravinski, Le Sacre du printemps
  • Paavo Järvi, direction
    Andreas Haefliger, piano

Retour sur une collaboration fructueuse… et inscrite dans la durée

Depuis le début de leur collaboration en 2007, Natixis et l’Orchestre de Paris partagent un même objectif : diffuser au plus grand nombre des œuvres du patrimoine musical français et international, au-delà des publics avertis.

À cette époque, l’institution musicale était en quête d’un partenaire financier pour proposer l’écoute gratuite, sur son site Internet, d’œuvres exceptionnelles, notamment les deux derniers concerts parisiens de Mstislav Rostropovitch, le plus grand violoncelliste du XXe siècle. Sollicitée, Natixis avait été immédiatement séduite par cette idée, qui entrait parfaitement dans le cadre de ses actions de mécénat « Patrimoines d’hier, Trésors d’avenir ». Ce projet permettait de rendre accessibles des œuvres archivées faisant partie de notre patrimoine immatériel.

À nouveau sollicitée en 2010, Natixis avait réédité l’expérience avec enthousiasme en rendant disponible gratuitement, cette fois au format vidéo, l’intégrale des symphonies de Gustav Mahler enregistrées à la salle Pleyel sous la direction de Christoph Eschenbach.

Faire découvrir des œuvres musicales françaises au public asiatique

En 2011, Natixis a également soutenu la tournée de l’Orchestre de Paris en Asie et particulièrement deux concerts donnés au Suntory Hall de Tokyo et au National Center for the Performing Arts de Pékin. Au programme, des œuvres essentiellement issues du répertoire français : Berlioz, Messiaen et Ravel.

L’Orchestre de Paris et son directeur musical Paavo Järvi se sont d’ailleurs distingués au classement des meilleurs orchestres de la revue musicale japonaise Ongakunotomo. À la suite d’un vote des 35 journalistes et critiques les plus pointus, la revue a attribué à l’Orchestre de Paris la première place pour les trois concerts donnés à Tokyo et à Yokohama en novembre 2011.