Transcriptions

Transcription de la vidéo "Entretien avec Henri Desportes"

Entretien vidéo avec Henri Desportes, Rhône (Rhône-Alpes)

[Incrustation]

Comité consultatif des actionnaires. Entretien avec Henri Deportes.

[Incrustation]

Pourriez-vous vous présenter ?

[Henri Deportes]

Henri Deportes. 72 ans. Formation initiale : ingénieur dans le domaine scientifique. Activités pendant 99% de mon temps : direction Etudes et Recherche Renault Véhicules Industriels.

[Incrustation]

À quelle occasion êtes-vous devenu actionnaire de Natixis ?

[Henri Deportes]

C’est tout à fait par hasard, si j’ose dire, de par ma formation initiale dans le domaine scientifique, j’étais intéressé par avoir des connaissances dans le domaine  bancaire, financier, etc. A l’occasion d’une présentation faite par Natixis à Lyon, dans ce cadre-là, j’ai assisté, j’ai trouvé que l’activité de cette banque était intéressante, la personne qui a présenté l’a très bien présentée par rapport à l’autre séance qu’il y avait précédemment, et ça m’a donné envie d’y aller donc, à la fin de la séance, je suis allée la voir et je lui ai dit : voilà ça m’intéresse ! Et c’est comme ça que je me suis retrouvé ici, enfin ici, membre du Comité consultatif.

[Incrustation]

Pourquoi avez-vous postulé au Comité Consultatif des Actionnaires de Natixis ?

[Henri Deportes]

Pourquoi ? C’est d’une part pour mieux connaître l’activité financière que je ne connaissais pas très bien, pour être clair, et puis aussi pour apporter quelques éléments, comment dirais-je, de formation personnelle.

[Incrustation]

Que pensez-vous pouvoir apporter au Comité Consultatif des Actionnaires de Natixis ?

[Henri Deportes]

Alors, apporter au CCAN, c’est d’une part mon interrogation sur ce que je ne connais pas, donc c’est aller un peu plus loin dans la connaissance, et puis aussi apporté ce que je fréquente - entre guillemets - dans d’autres Comités consultatifs d’actionnaires (CCA).

[Incrustation]

Que pensez-vous avoir apporté au Comité Consultatif des Actionnaires de Natixis ?

[Henri Deportes]

C’est essayer, comment dirais-je, de mieux comprendre l’entreprise d’autant plus que c’est une entreprise qui s’est développée d’une façon relativement importante. Elle était dans une position très difficile en 2008 et, maintenant en 2014, ça va nettement mieux. Qu’est-ce qui s’est passé pour aller d’un état décevant à un état meilleur ?

[Incrustation]

Que pensez-vous du travail effectué par le Comité Consultatif des Actionnaires de Natixis?

[Henri Deportes]

Le travail qui a été effectué était un travail important de la part de chaque membre du Conseil [Comité] et également de la part d’Eugénie Mehler, l’animatrice du Comité, qui a pu et qui a su mettre en valeur les différents membres.

Présentation et entretien vidéo avec Henri Deportes