• Natixis signataire des Principes pour une banque responsable : un an après, quel bilan ?

    Image > News > Natixis signataire des Principes pour une banque responsable
    #Transition verte
    Publié le 22/09/20
    Lecture 3 Min.

    En septembre 2019, Natixis s'est engagée à aligner stratégiquement ses activités sur les objectifs de développement durable des Nations Unies et de l'Accord de Paris sur le climat, en signant les Principes pour une banque responsable de l’UNEP FI. Cette initiative majeure à laquelle ont participé 30 autres banques rassemble aujourd’hui 185 signataires.

    Au cours de cette année, Natixis a poursuivi son engagement en matière de responsabilité sociale et environnementale (RSE) sur deux enjeux majeurs : la biodiversité et le changement climatique.

     

    La biodiversité

    Consciente de l'enjeu majeur que représente la dégradation du capital naturel, Natixis a décidé de mobiliser l'ensemble de ses métiers de financements, de gestion d'actifs et d'assurance en faveur de la biodiversité, au même titre que le climat. Cette démarche s'inscrit dans la continuité d'une action globale pour accompagner ses clients dans toutes les dimensions de leur transition environnementale. Les travaux démarrés depuis deux ans ont abouti en juin 2020 à une série d'engagements concrets, mesurables et encadrés dans le temps pour préserver la biodiversité et le capital naturel au travers de ses différents métiers et impacts directs.

     

    Le changement climatique

    Il y a un an, Natixis devenait la première banque à piloter activement l'impact climatique de son bilan en mettant en œuvre un mécanisme d'allocation du capital de chaque financement en fonction de son impact sur le climat : le Green Weighting Factor (GWF). Cet outil innovant s'applique aux financements octroyés par Natixis partout dans le monde et dans tous les secteurs d'activité (hormis le secteur financier).

    Parce que le GWF est aujourd'hui complètement intégré au processus d'octroi de crédit, il est devenu pour Natixis un véritable outil du pilotage de sa stratégie climat. Les cas d'usage du GWF se sont multipliés au cours de l'année :

    • décision d'octroi de crédits ;
    • évaluation des risques climatiques de transition et stress test climatiques ;
    • dialogue stratégique avec les clients et stratégie commerciale ;
    • structuration de produits de finance durable ;
    • gestion active du portefeuille, dont distribution et titrisation ;
    • projection dynamique du bilan.

     

    Afin d'aligner notre bilan sur l'engagement de l'Accord de Paris, la dernière grande étape du projet consistera à traduire les notes GWF en trajectoire de température et doter chaque ligne métier d'objectifs précis. Ceux-ci devraient être fixés l'année prochaine dans le cadre du prochain plan stratégique.

     


    Principes pour une banque responsable :

    • aligner son activité avec l'Accord de Paris et les Objectifs de Développement Durable (ODD),
    • augmenter ses impacts positifs et minimiser ses impacts négatifs,
    • avoir une politique responsable envers ses clients,
    • consulter ses parties prenantes,
    • prendre des engagements ciblés et publics et rendre compte des avancées.  

     

    Retrouvez toute l'information sur le site de l'UNEP FI ainsi que les vidéos « Progress in Year One » avec Karen Degouve, responsable du développement de la finance durable à la direction RSE de Natixis (Driving the green transition et Becoming a signatory).

    Restez informé de la prochaine publication.

  • Retour en haut de page