Bourses et financement de recherches

Bourses et financements complémentaires

La Fondation d’entreprise Natixis pour la recherche quantitative attribue des bourses à des étudiants en thèse de doctorat et finance des travaux de recherches universitaires.

 

Modalités pour les bourses de thèses

La Fondation lance régulièrement un appel d’offres auprès des écoles doctorales, écoles de gestion et responsables des Mastères. Après délibération du Conseil Scientifique, la Fondation attribue soit une bourse complète sur trois ans à un doctorant (montant : 100 000 euros répartis sur les trois années), soit une ou deux demi-bourses, ou bien finance les travaux de fin de thèses de doctorants.

Consultez l'appel d'offres 2014. Les demandes doivent parvenir au plus tard le 30 septembre 2014.

 

Modalités pour les financements complémentaires de recherche

La Fondation d’entreprise Natixis pour la recherche quantitative finance également des travaux de recherche et des manifestations dans le domaine de la finance quantitative. Le montant maximum attribué est de 10 000 euros.

Consultez l'appel d'offres 2015. Les demandes doivent parvenir au plus tard le 15 novembre 2015.

 


Thèses financées

  • Attribution 2013

Géraldine Bouveret, sous la direction du professeur Jean-François Chassagneux de l'Imperial College à Londres

Sujet de thèse : « Gestion du risque dans les fonds de pension : optimisation de portefeuilles sous une contrainte dynamique de solvabilité exprimée en probabilité »  

  • Attribution 2012

Pierre Blanc, sous la direction du professeur Aurélien Alfonsi au laboratoire de recherche du Cermics de l’École des Ponts Paris Techet Université Paris-Est Marne-la-Vallée, demi-bourse

Sujet de thèse : « Optimisation du passage d’ordres en Bourse et gestion du carnet d’ordres »

  • Attribution 2008

Andréea Minca, sous la direction du professeur Rama Cont, directeur de recherche au CNRS et au laboratoire de probabilités et processus stochastiques de l’Université Pierre et Marie Curie Paris 6

Sujet de thèse : « Modélisation mathématique de la contagion de défaut », soutenue en 2011

Andréea Minca est actuellement professeure à l’Université de Cornell aux États-Unis.