Baromètre OSSIAM sur la confiance des investisseurs : un indicateur qui compte

Ossiam, société de gestion spécialiste du smart beta(1) et des ETF de stratégie(2), filiale de Natixis Global Asset Management, dévoile les résultats de la vague 2 de son baromètre évaluant la confiance des investisseurs français, institutionnels et particuliers.

 

Cette étude, menée conjointement avec l’Institut CSA et le quotidien Les Echos, met en avant quatretendances :

  • légère hausse des indices moyens de confiance des professionnels et particuliers,
  • progression de la confiance dans les actions européennes et américaines,
  • divergence d’opinion des professionnels et des particuliers sur les pays émergents,

Le baromètre de confiance des investisseurs CSA/Ossiam/Les Echos repose sur une enquête auprès d’un panel d'experts de la finance et d’un panel de particuliers, composé d’investisseurs individuels avertis et actifs sur les marchés financiers.

(1) Le smart beta fait référence à des stratégies de gestion indicielles  tenant compte des caractéristiques individuelles de chacune des valeurs composant l’indice, offrant ainsi  une alternative aux indices traditionnels pondérés par la capitalisation boursière.
(2) ETF de stratégie : Exchange-Traded Fund – type de fonds en valeurs mobilières

 

Méthodologie

Le baromètre de confiance des investisseurs CSA / Ossiam / Les Echos repose sur une enquête à de deux panels. Tout d’abord, le panel « Experts de la finance » estcomposé de professionnels, analystes financiers ou gérants d’actifs exerçant au sein d’institutions financières. Puis le panel « Particuliers » est composé d’investisseurs individuels avertis et actifs sur les marchés financiers.
Chaque enquête permet d’élaborer une batterie d’indicateurs quantitatifs relatifs à la confiance des investisseurs portant sur l’appréciation de certaines classes d’actifs et leurs anticipations d’évolution de la volatilité sur les 12 prochains mois. Les classes d’actifs étudiées sont les actions européennes et américaines, les actions pays émergents, les matières premières, le private equity, les hedge funds, les obligations d’entreprises européennes et américaines et enfin les obligations souveraines de la zone euro.

Cibles de l’étude de la vague 2 : 94 Experts de la finance et 101 Investisseurs particuliers
Mode de recueil : recrutement téléphonique du panel d’experts de la finance puis interrogation en ligne via Internet. Interrogation directement en ligne via Internet pour les particuliers investisseurs. Terrain réalisé du 15 au 28 janvier 2014 pour les particuliers investisseurs et du 15 janvier au 3 février 2014 pour les experts de la finance sur la base d’un questionnaire court de cinq minutes maximum.