COP21
Natixis : des engagements et des actes

Natixis est engagée activement aux côtés de ses clients pour un développement économique mondial durable. À l’occasion de COP21 qui réunit au Bourget entre le 30 novembre et le 11 décembre 2015, près de 174 chefs d’États, Natixis dresse le bilan de ses engagements.

Acteur de référence dans le financement de la transition énergétique, Natixis agit également de manière responsable dans la gestion de l'impact environnemental direct de ses activités. Elle dispose au travers de ses différents métiers mondiaux, d'un panel d'expertises permettant de couvrir l'ensemble des enjeux visant la préservation de l'environnement :

  1. le financement des énergies renouvelables : activité en développement depuis plus de 20 ans
  2. l'accompagnement de la performance énergétique et la promotion des infrastructures durables
  3. le soutien au développement des Green bonds dans le monde entier
  4. le développement et la mise à disposition d'innovations méthodologiques structurantes
  5. des engagements stratégiques concernant le financement des industries du charbon
  6. Une gestion responsable des impacts directs de ses activités

 

1. Financement des énergies renouvelables à travers le monde

Natixis intervient depuis le milieu des années 1990 pour arranger des financements de projets d'énergies renouvelables de toute taille et sur l'ensemble des technologies (solaire, éolien, hydroélectricité et biomasse), dans le monde entier. Elle figure aujourd'hui parmi les principaux acteurs de la transition énergétique en nombre d'opérations et en montant financés.

Depuis le début de l'année 2015, Natixis a financé 30 nouveaux projets d'énergies renouvelables, en France et à l'international.

 

Dans le métier de gestion d'actifs, Mirova, la société de gestion de Natixis, filiale de Natixis Asset Management et dédiée à l'ISR, a lancé en 2014 le fonds EUROFIDEME 3. Ce 3e fonds spécialisé permet aux institutionnels européens d'investir dans des sociétés-projets portant des actifs d'énergie renouvelable. Il complète les fonds Fideme (2002) et Eurofideme 2 (2008), intégralement investis.

 

2. Performance énergétique et développement des infrastructures durables

AEW Europe, filiale de Natixis Global Asset Management (NGAM), intègre des critères environnementaux dans la gestion de son portefeuille d'actifs immobiliers:

  • Pour l'acquisition d'immeubles neufs, seuls sont retenus les immeubles ayant une certification environnementale (HQE, BREEAM, LEED ou BBC*) ;
  • Pour l'acquisition d'immeubles existants et pour le portefeuille sous gestion, des évaluations des performances environnementales sont réalisées et des pans d'actions sont mis en œuvre, en relation avec les propriétaires et les locataires.

Les fonds FIDEPPP (premier fonds français dédié aux Partenariats Public-Privé en 2005) et FIDEPPP2 (créé en 2012) permettent à l'État et aux collectivités locales de réaliser leurs projets d'infrastructures et d'équipements : construction de bâtiments, de réseaux de transports à haute performance énergétique notamment.

Outil d'accès à la commande publique pour les PME, le fonds BTP IL complète la palette d'investissements.

 

3. Soutien actif au développement des Green bonds

Natixis est membre actif des Green Bond Principles et plusieurs métiers participent à l'essor du marché des green bonds (obligations qui portent un bénéfice social et/ou environnemental), en plein développement.

Elle accompagne ainsi ses clients dans leurs propres projets liés à la transition énergétique :

  • Natixis a accompagné les émissions de 11 Green bonds sur les 18 derniers mois, dans les secteurs publics et privés : la Banque européenne d'investissement, la Région Île-de-France, Engie (ex-GDF Suez), Unibail, Akuo, Paprec et récemment Schneider Electric.
  • Les équipes de recherche ISR ont développé une expertise spécifique sur les Green bonds et publié plusieurs études dédiées aux investisseurs pour les aider à structurer leur approche méthodologique en la matière.
  • Mirova a lancé un fonds dédié aux Green bonds permettant aux investisseurs de financer des projets à fort impact environnemental, tout en profitant du potentiel de performance des obligations internationales.
  • Mirova a récemment reçu le Label Fonds Vert Novethic 2015 pour sa Sicav Mirova Green BondGlobal. Mirova Green Bond - Global devient ainsi le premier fonds d'obligations vertes labellisé par Novethic.

 

4. Mise en marché d'innovations méthodologiques structurantes

Consciente de la responsabilité et du rôle que peuvent jouer les acteurs financiers dans la préservation de l'environnement, Natixis a développé, avec le cabinet Carbone 4 une méthode innovante de mesure de l'impact carbone des portefeuilles. Les principes méthodologiques seront partagés avec l'ensemble des acteurs financiers intéressés lors de la COP21.

Natixis, associée à la fondation GIB, annonce le lancement du premier label pour des infrastructures durables SuRe® (Standard for SUstainable and REsilient Infrastructure).

 

5. Engagements stratégiques concernant le financement des industries du charbon

Natixis s'est engagée le 15 octobre dernier à stopper les financements dédiés à l'industrie du charbon (mines et centrales thermiques) ainsi que les financements non dédiés (entreprises dont le chiffre d'affaires repose à plus de 50 % sur l'industrie du charbon). Natixis est la seule banque à avoir adopté cet engagement pour ses activités dans le monde entier.

Pour Laurent Mignon, Directeur Général de Natixis, « Les institutions financières ont la responsabilité d'accentuer les efforts déjà réalisés pour développer les énergies renouvelables à travers le monde. Natixis s'inscrit pleinement dans ce mouvement et souhaite faire de l'arrêt du financement de l'industrie du charbon une nouvelle étape de son engagement en faveur de la préservation de l'environnement. »

Cette décision complète l'engagement pris par Natixis lors de son Assemblée gnérale le 19 mai 2015, de ne pas participer au financement du "Mountain Top Removal", l'une des formes d'extraction de charbon les plus agressives, pratiquée dans la chaîne des Appalaches dans l'Est des États-Unis.

 

6. Gestion responsable des impacts directs de ses activités

En parallèle de l'implication de ses métiers, Natixis est engagée au quotidien, aux côtés de ses collaborateurs, à réduire l'impact climat de son fonctionnement. L'entreprise enregistre de solides performances dans les domaines Environnementaux, Sociaux, et de Gouvernance (ESG) lui permettant de figurer dans les grands indices à Responsabilité Sociale et Environnementale (RSE) : Euronext Vigeo-Eurozone, STOXX® Global ESG Leaders, etc.

 

COP21_logo tous ensemble

La COP21 en bref

COP21, la 21e conférence des parties qui réunit au Bourget entre le 30 novembre et le 11 décembre 2015, près de 174 chefs d'États a ouvert ses portes.

L'objectif de cet échange international est de parvenir à un accord pour limiter à deux degrés le réchauffement climatique par rapport à l'ère préindustrielle. Cet accord doit porter sur la fixation d'objectifs contraignants, applicables à tous les pays et respectant le principe de différenciation. L'enjeu est de construire « une économie bas carbone » et COP21 est considérée comme le « sommet de la dernière chance ».

Cet événement crée un momentum favorable et encourage l'ensemble des acteurs à accélérer leurs initiatives en faveur de la transition énergétique. L'implication des institutions financières, conscientes de leur rôle et des opportunités économiques d'une croissance « green », constitue un puissant levier d'action.

 

* BBC : bâtiment de basse consommation