Natixis poursuit sa percée en Chine

Quinze ans après son adhésion à l’Organisation Mondiale du Commerce (OMC), la Chine est en pleine mutation économique.

La Chine engagée dans une transition économique complexe

Le gouvernement chinois engage une transition vers un modèle de croissance économique plus diversifié tout en permettant aux forces du marché de jouer un rôle de plus en plus important dans l'allocation des ressources.

Les années de croissance annuelle à deux chiffres de l'économie chinoise sont révolues, avec une croissance de 6,7 % pour les neuf premiers mois de 2016. Cela reste cependant bien au-dessus des taux de croissance des économies plus matures comme l'UE et les États-Unis et Natixis continue de voir un potentiel de développement significatif dans le pays.

Info-PIBNominalInfo-PIBHabitant

 

L'analyse d'Alicia García-Herrero, chef économiste Natixis, Asie–Pacifique

« Les sombres prédictions concernant les perspectives économiques de la Chine sont aussi anciennes que le processus de réforme et d'ouverture du pays, initié il y a près de quarante ans. L'économie chinoise connaît certes sa part de problèmes, notamment un secteur des entreprises surendetté, une surcapacité dans de nombreuses industries traditionnelles et une dette souveraine en constante hausse. Cependant, nous ne croyons pas à un scénario d'atterrissage brutal. Au contraire, l'État s'est montré capable de répondre efficacement aux défis économiques qui se posent.
Les réformes structurelles peinent à se réaliser mais elles progressent, ce qui reflète la prudence caractéristique de ce pays. Les réformes donnent lieu à une croissance très rapide de la « nouvelle économie », notamment dans les secteurs des technologies et des services.
Les entreprises chinoises supplantent peu à peu leurs concurrents étrangers sur le marché chinois, et se mesurent de plus en plus à eux sur la scène mondiale. »

 

Natixis trace sa route en Chine

La stratégie de Natixis en Chine s'appuie sur sa dimension internationale, un ancrage européen de longue date et une connaissance fine du marché chinois pour proposer une offre de solutions adaptées aux besoins de ses clients.

Natixis accompagne de nombreuses grandes entreprises chinoises, en fournissant des solutions de financement et de marché afin de soutenir leur croissance internationale. Elle offre également aux institutionnels chinois des opportunités d'investissement personnalisées. Enfin, elle soutient les ambitions des entreprises européennes et internationales souhaitant développer leurs activités en Chine.

« L'augmentation exponentielle des investissements chinois en Europe crée des perspectives nouvelles et croissantes de développement pour les entreprises européennes et chinoises. L'enjeu est de capitaliser sur nos profondes racines européennes et sur les relations étroites avec nos clients chinois pour permettre des transactions transfrontalières uniques et créatrices de valeur ». Alain Gallois, responsable de la Plateforme Asie-Pacifique de la Banque de Grande Clientèle.

 

 

La succursale de Pékin souffle sa 1re bougie

Après l'ouverture d'une succursale à Shanghai en 1999, Natixis a inauguré une succursale à Pékin en 2015. Elle accompagne ainsi encore plus étroitement ses clients, en particulier les entreprises publiques chinoises généralement basées à Pékin.