Les perspectives du financement aéronautique par Ramki Sundaram

Dans le cadre du 52e Salon International de l'Aéronautique et de l'Espace du Bourget qui se tient du 19 au 25 juin 2017, Ramki Sundaram, responsable mondial des financements aéronautiques de Natixis, fait le point sur les perspectives du secteur de l'aéronautique et nos initiatives pour mieux servir nos clients.

 

1/ Quelles sont les perspectives pour le secteur de l’aéronautique ? Selon vous, dans quelle région géographique les besoins de financement seront-ils les plus importants ?

Le secteur de l’aéronautique connaît une forte croissance, entraînée par la vigueur de la demande dans le transport aérien. Cette dernière a en effet progressé de 1,5 à 2 fois plus vite que le PIB mondial. Selon Boeing et Airbus, au cours des 20 prochaines années, les commandes d’avions devraient représenter 5 000 milliards de dollars, dont un tiers pour le remplacement des anciens appareils par des avions éco-énergétiques de nouvelle génération.

Une grande partie de cette demande (plus de la moitié) devrait provenir des marchés asiatiques, en particulier de la Chine et de l'Inde, aux populations importantes et aux villes jusqu'ici mal desservies. Le Moyen-Orient est également un marché en forte croissance, capitalisant sur sa situation géographique exceptionnelle qui lui permet d’être la plaque tournante du trafic aérien reliant l’Occident à l’Asie-Pacifique.

Autre tendance de fond : le vif intérêt des institutionnels asiatiques pour le leasing aéronautique, que ce soit à travers l’acquisition d’avions ou l’acquisition de sociétés de leasing aéronautique. La fréquence de ces opérations suscite une forte demande de financements auprès d’établissements qui, comme le nôtre, sont actifs dans ce secteur.


2/ Quelle est la place de Natixis dans le financement du secteur de l’aéronautique ? Quelle valeur ajoutée votre équipe multi-expert apporte-t-elle à nos clients ?

Natixis joue un rôle de premier plan dans l’arrangement de financements à destination des conglomérats asiatiques qui investissent dans le leasing aéronautique. Nous avons ainsi dirigé dernièrement deux financements pour d’importants fonds asiatiques : le financement, en tant que co-chef de file, d’un portefeuille de 1,1 milliard de dollars pour Accipiter (l'opération a été élue « Lessor Bank Deal » de l’année par Air Finance Journal*), et celui de 650 millions de dollars pour Goshawk, en qualité d’arrangeur global et bookrunner.

Natixis est un acteur majeur du financement aéronautique, avec de solides références auprès de notre clientèle de compagnies aériennes et plus récemment auprès de notre clientèle de bailleurs qui détient désormais environ 40 % de la flotte exploitée. Notre place grandissante dans ce secteur passe par un renforcement de nos équipes et le recrutement de profils aux compétences complémentaires (bailleurs aériens, constructeurs, compagnies aériennes, spécialistes de l’évaluation des avions, financiers, etc.).

Grâce à l’appui de cette équipe diversifiée, nous sommes en mesure de proposer des solutions innovantes à nos clients en matière de financement de portefeuille, de crédit-bail aéronautique, d’optimisation fiscale et d'accès aux produits de marchés. Air Finance Journal* a dernièrement récompensé des opérations que nous avons conduites dans chacun de ces types de financements en 2016.

aircraft-finance2

3/ Quelles sont les mesures mises en œuvre par Natixis pour promouvoir l'attractivité du secteur de l’aéronautique auprès des investisseurs ?

Avec la progression de nos volumes d'origination, la distribution est devenue un levier de croissance important et à part entière. Au cours des 12 derniers mois, le volume de dette aéronautique distribuée a connu une croissance à deux chiffres, tout comme le nombre d’intervenants dans les transactions. Nous affichons une volonté concertée d’étendre la portée de notre distribution à toutes les catégories de banques et institutions pour inclure des banques régionales (États-Unis, Europe, Moyen-Orient et Asie), des sociétés de retraite et d'assurance, des hedge funds, des fonds de capital-investissement et des fonds de dette spécialisés. Cet objectif a été atteint grâce au réseau mondial de Natixis et à la coopération étroite entre les équipes des différentes plateformes géographiques.

Pour sensibiliser les investisseurs à cette classe d’actifs, nous avons suscité de nombreuses rencontres bilatérales avec les dirigeants et équipes crédit de ces différentes institutions. Nous avons également organisé des évènements de place, comme le Natixis Aviation Day à Paris en 2016 et celui d’Abu Dhabi, début 2017, coparrainé par Abu Dhabi Global Markets (ADGM).

Nous avons dernièrement mis en place pour Etihad Airways le financement de deux appareils domiciliés chez ADGM et intégrant des opportunités d'investissement conformes à la Charia. Cette opération constitue un très bon exemple de notre capacité de nous adresser à une nouvelle base d'investisseurs avec le plein appui de nos ressources implantées au Moyen-Orient.

* Publication du groupe Euromoney

 

 Aviation Infographie