Natixis s’engage pour la semaine européenne du développement durable

La Semaine européenne du développement durable (SEDD) qui a lieu du 30 mai au 5 juin 2017 est l’occasion de réaffirmer les engagements et réalisations de notre responsabilité sociétale d’entreprise (RSE). C’est aussi l’opportunité de sensibiliser nos collaborateurs aux enjeux environnementaux et les mobiliser à participer à un digital cleaning.

 

 

 


Nos engagements environnementaux et sociaux


La Semaine européenne du développement durable 2017 est dédiée aux Objectifs de développement durable adoptés par les Nations Unies, à horizon 2030. Ces 17 objectifs proposent une feuille de route universelle pour relever les défis mondiaux liés aux changements climatiques, à la préservation des ressources naturelles, à la solidarité etc.


La RSE est la déclinaison dans l’entreprise des objectifs du développement durable. Levier de performance sur le long terme, la RSE progresse au sein de Natixis :

  • Nous intégrons la RSE au cœur de nos métiers pour répondre aux besoins de nos clients tout en veillant à participer au financement de l’économie de manière responsable et durable ;
  • Nous agissons pour maîtriser l'impact environnemental direct de nos activités et favorisons l’engagement et l’épanouissement de nos équipes avec une politique RH responsable ; 
  • Nous soutenons des actions solidaires (Course du Cœur, congés solidaires, etc.) et la mobilisation de nos collaborateurs dans des projets d’intérêt général.

Retrouvez les grands axes de notre politique RSE


Une semaine de sensibilisation et de mobilisation des équipes


À l’occasion de la semaine européenne du développement durable, Natixis sensibilise ses collaborateurs aux enjeux environnementaux en lançant notamment un grand « Digital Cleaning ».


À l’heure du digital, les technologies de l’information et de la communication (TIC) sont devenues indispensables au fonctionnement du monde du travail, pour organiser une réunion à distance, envoyer des documents ou rechercher des informations. Ces pratiques peuvent favoriser le télétravail, réduire la consommation de papier… mais en contrepartie elles génèrent des impacts spécifiques sur l’environnement, notamment de fortes consommations d’énergie. L'ensemble des technologies du numérique représente 10 % de la consommation mondiale d’électricité.


L'enjeu est de taille quand on sait que le volume des données ne cesse d'augmenter… Cela nécessite plus d'espace pour les conserver, plus de puissance de calcul pour les traiter, et aussi plus d'énergie consommée par les endroits où elles sont stockées, les data centers.


Un data center d'environ 10 000 m2 consomme à lui seul autant qu'une ville de 50 000 habitants. 40 % de l'énergie est utilisée pour refroidir les serveurs.


Pendant toute la semaine, les collaborateurs sont invités à adopter les bons gestes au quotidien en matière de gestions des e-mails, de recherches sur les sites Internet ou encore dans la gestion de leurs fichiers stockés sur les serveurs.

 


La RSE chez Natixis, en quelques chiffres clés : 

  • Financement des énergies renouvelables : 1er arrangeur en Europe et n°5 mondial (source : Infrastructure Journal Global – 2016
  • Une performance extra financière reconnue : Natixis est classée 6e (sur 31 banques européenne diversifiées du panel) par l’agence de notation extra financière Vigeo Eiris.
  • Une électricité 100 % renouvelable. 
    Depuis novembre 2015, les bâtiments de Natixis en France sont alimentés par une électricité « verte » issue à 100 % de sources d’énergies renouvelables
  • n°1 de la gestion solidaire en France (source : Baromètre Finansol 2016)

 

Visuel RSE COP - 600pxl