Anti-corruption

Lutte contre la corruption

Natixis adopte une politique de tolérance zéro en matière de corruption sous toutes ses formes et s’engage à respecter les lois anti-corruption qui lui sont applicables, en toutes circonstances.   .

Elle a pris à cet égard un engagement public en adhérant dès 2007 au Pacte mondial des Nations Unies dont le dixième principe énonce : « Les entreprises sont invitées à agir contre la corruption sous toutes ses formes y compris l’extorsion de fonds et les pots-de-vin ». 

Afin de se conformer aux exigences introduites par l’article 17 de la loi du 9 décembre 2016, relative à la transparence, à la lutte contre la corruption et à la modernisation de la vie économique (« Sapin 2 ») Natixis s’est dotée d’un programme de prévention de la corruption. 

Ce programme vise notamment à nous assurer : 

  • Que les risques de corruption ont été correctement identifiés et analysés
  • Que ces risques sont encadrés par des règles et procédures appropriées
  • Que les dirigeants et collaborateurs exposés à ces risques ont été sensibilisés sur l’engagement pris par Natixis en matière de lutte contre la corruption, qu’ils ont bien connaissance du contenu du programme de prévention et qu’ils ont reçu les formations adéquates.
  • Que le déploiement de ce programme est conduit dans toutes les différentes entités de Natixis

Les principales règles et procédures du programme de prévention de la corruption sont retranscrites dans la « Politique anticorruption » de Natixis applicable à l’ensemble de ses entités et de ses collaborateurs.