L’énergie, un secteur de plus en plus vert

Les acteurs du secteur de l’énergie accordent une attention toujours plus accrue aux questions de développement durable et intensifient leurs initiatives dans la lutte contre le changement climatique. C’est le cas des utilities électriques, mais également des majors pétrolières européennes.

Pour en savoir plus, découvrez :

L'énergie, un secteur de plus en plus vert

 

1/ Qui êtes-vous ?

Je suis Ivan Pavlovic, analyste thématique au sein des équipes de recherche de la Banque de grande clientèle de Natixis. 

2/ Quelques mots sur le secteur de l’énergie

Les dernières tendances observées suggèrent, chez nombre d’acteurs du secteur, une attention accrue aux questions de développement durable et une intensification des initiatives dans la lutte contre le changement climatique. C’est le cas des utilities électriques, mais également des majors pétrolières européennes. Ces actions s'inscrivent dans le contexte d’une intensification des initiatives en Europe de l’Ouest visant à atteindre la neutralité carbone d'ici 2050, et ainsi se conformer aux objectifs fixés par l'accord de Paris sur le climat. Parmi les différentes options envisagées pour accélérer la décarbonation de l'économie mondiale, on note un intérêt croissant pour l'approche du "tout électrique". L'idée est de remplacer chaque fois que cela est possible les combustibles fossiles par de l'électricité bas-carbone, c'est-à-dire de l'électricité produite à partir de sources de production renouvelables ou nucléaires. 
C'est le cas dans le secteur de l'électricité où les sources d’énergie bas-carbone se substituent aux centrales à charbon. Mais c'est également le cas dans le secteur du transport avec un recours croissant aux véhicules électriques en lieu et place des moteurs à combustion traditionnels. Le scénario de l'Agence internationale de l'énergie - scénario le plus aligné sur les objectifs climatiques fixés par l’accord de Paris - prévoit que d'ici 2040, les sources d’énergie renouvelable auront remplacé le pétrole comme première source d'énergie au monde.  

3/ Qui sont les principaux acteurs ?  

Les utilities électriques européens, en particulier Iberdrola, Enel et EDP, ont ouvert la voie. Elles ont massivement investi dans les sources d’énergie renouvelable, tout en étendant et en modernisant leurs réseaux électriques. 
Fait nouveau, ces acteurs ont été rejoints par de grands groupes pétroliers et gaziers européens tels que BP, Repsol, Total, Shell et Eni. Ces groupes ont relevé leurs objectifs en matière de développement durable et la plupart d'entre eux ambitionnent maintenant d'atteindre la neutralité climatique d'ici 2050. Parallèlement, ils ont fortement investi et continueront probablement d’investir dans des sources de production d’électricité bas-carbone ainsi que dans les infrastructures de transport bas-carbone. 
Le contexte d'incertitudes persistantes sur l’évolution des fondamentaux de l’industrie pétrolière devrait amener ces groupes à poursuivre voire intensifier leur effort de transformation opérationnelle.